Sans le smartphone, notre concentration augmente de 26%

En 2016, une étude menée par Deloitte sur les téléphones mobiles estimait à 77% le pourcentage de Français utilisant un smartphone. Que ce soit dans notre vie personnelle ou professionnelle, le smartphone gagne de l’importance et devient un besoin. Le téléphone portable est utilisé en moyenne 27 fois par jour (et 50 fois pour les jeunes entre 18 et 24 ans). Il est vrai que les fonctionnalités offertes par le smartphone sont devenues indispensables : le calendrier, le navigateur Web, les applis, les différents outils de messagerie (SMS, email, messagerie directe, etc.) ou encore les itinéraires… Pourriez-vous vous imaginer une journée de travail sans votre smartphone ? Le téléphone fixe est-il capable de vous accompagner dans votre journée de travail ? Dans son article «24 heures sans mon téléphone portable… comment survivre ? », Fabrice Deblock caricature une journée « smartphone-free ».

Lire l’article de Fabrice Deblock sur l’utilisation de son téléphone fixe

On pourrait penser que l’absence du smartphone mène à une baisse de productivité. En fait, c’est l’inverse. Kaspersky Lab a mené une expérience sur la qualité de la performance au travail avec et sans smartphone : contrairement à ce que l’on aurait pu croire, les résultats montrent que la concentration est 26% plus élevée lorsqu’on est loin de son téléphone mobile.

On oublie souvent l’alternative : le téléphone fixe et les solutions de communications unifiées. Le marché de la communication unifiée et la collaboration (UC&C) représente 1,6 milliards d’euros et devrait atteindre 2,6 milliard d’euros d’ici 2020. A travers l’article de Fabrice Deblock, nombreux sont ceux qui, avec le personnage, ont (re)découvert les fonctionnalités intéressantes du téléphone fixe.

Lire l’article de Fabrice Deblock sur l’utilisation de son téléphone fixe

2017-11-21T11:39:45+00:00 novembre 8th, 2017|Mots-clés : |
36 Partages
Partagez12
Tweetez3
Partagez21
+1