Travail collaboratif : surmonter la résistance au changement

Choisir un bon outil de collaboration est un acte décisif pour une entreprise. En effet, une étude menée par McKinsey démontre que l’utilisation de ces outils coopératifs améliore la productivité des employés de 20-25%. Reste à se poser la question de savoir si cette notion de gain de productivité parle bien à tout le monde et si tous l’entendent de la même oreille.

surmonter rsistance aux changements

Comment surmonter les défis de la résistance au changement dans la mise en œuvre d’outils collaboratifs ? Cet article explore quelques pistes.

 On ne peut ignorer en effet le défi lié à la mise en œuvre de tels systèmes. D’un côté on invoque le gain de productivité par la collaboration, apparemment évident, et de l’autre, Gartner observe un taux de réussite sur les mises en œuvre d’à peine 10%.

C’est que pour réussir la mise en place de ces nouveaux outils, et donc gagner en productivité, il est essentiel de bien communiquer avec les collaborateurs, afin de leur expliquer le bénéfice qu’ils pourront en retirer et prévenir la perception d’un bénéfice à sens unique. Enfin et surtout, il convient de bien les accompagner tout au long de ce changement.

Ceci permet d’éviter les mésententes liées à l’utilisation de l’outil, son but et les résultats qu’on en attend. Il faut donc sortir de ces discours uniquement basés sur la productivité, mal expliqués et mal interprétés par l’utilisateur. L’obsession de la productivité peut finalement se révéler contre-productive, c’est un joli paradoxe.

Pour surmonter ce paradoxe et remporter les défis des mises en œuvre des systèmes collaboratifs, nous vous invitons à lire ou relire notre billet sur la productivité et le R.O.I du travail collaboratif

2017-12-04T10:32:55+00:00
68 Partages
Partagez1
Tweetez1
Partagez66
+1